It’s not only Rock’n’Roll

It’s not only Rock’n’Roll
de Catherine Viale & Mathias Moreau
Éditions Intervalles, 2013
240 pages – 21 x 24 cm – couverture souple – dos carré collé – pelliculage mat – impression en 2 tons directs
  • icone_edito

    Suivi éditorial

  • icone_edito

    Rédaction éditoriale

  • icone_edito

    Création graphique

  • icone_edito

    Exécution graphique

Suivi éditorial – Travail sur le texte et les images en relation avec les auteurs – Rédaction éditoriale (quatrième de couverture, argumentaire de vente, supports promotionnels) – Conception et exécution graphiques de la couverture, de la maquette intérieure et des supports promotionnels – Suivi de fabrication – Promotion sur les réseaux sociaux – Relations presse

Au départ, une idée : faire parler de philo les artistes rock. Pour les faire sortir des carcans des interviews qu’ils ont l’habitude de donner, qui abordent des thèmes récurrents et souvent banals, et les amener à nous parler d’eux, de leur pratique musicale, de l’impact de l’art sur leur vie, de leur vision de celle-ci, des questions qu’ils se posent au quotidien et qui nourrissent leur créativité.

Un peu pompeux, comme ambition, non ? La philosophie, c’est tout de même quelque chose… Oui, mais la philo, ce n’est pas qu’une affaire de philosophes. Qui est mieux placé que l’artiste pour nous parler du beau, nous livrer ses réflexions sur l’art, sur ce qui le lie à la vie, et pour réfléchir au sens de celle-ci ?

La philosophie, c’est aborder des questions universelles, s’extraire de sa propre expérience pour se porter vers une réflexion plus globale. Alors certes, ici, on part du singulier, on raconte un peu sa vie, on parle de ce qu’on a vécu sur scène, en studio ou sur la route, mais on regarde plus loin, on se lance sur la piste de Debord ou de Bouddha, dans les pas d’Aleister Crowley ou d’Aristote, on questionne le cynisme, l’épicurisme ou l’existentialisme.

Environ soixante artistes se sont prêtés au jeu, ont remué leurs méninges et interrogé leurs souvenirs, leur pratique et leur conception de la vie. De la Bretagne d’Olivier Mellano à l’Australie d’Hugo Race, du post-punk d’Alexander Hacke à la folk de Lisa Germano, de la batterie de Calexico au violon de Yann Tiersen, ces artistes poussent la réflexion, à défaut de la chansonnette, pour nous faire partager la richesse de leur expérience et nous apporter la lumière, l’espoir et l’incroyable force de la musique. Parce que ce n’est pas seulement du rock’n’roll.